Projets Collaboratifs

Impress est un projet européen visant à développer une plateforme pour l’injection de pièces plastiques avec des surfaces micro et nano-structurées.

Ce projet financé dans le Septième Programme Cadre de l’Union Européenne et labellisé par Plastipolis est mené par le PEP – Centre Technique de la Plasturgie et des Composites en collaboration avec 13 partenaires dont Compose :

Carte_Partenaire_Projet Impress

La plateforme est équipée de trois modules innovants :

  • Réalisation d’outillages à partir de différentes technologies permettant une structuration micro- et nanométrique
  • Plateforme d’injection innovante
  • Intelligence du procédé et métrologie

Dans le cadre du projet IMPRESS, trois démonstrateurs pour divers domaines ont été réalisés :

  • Energie : réalisation de cellules photovoltaïques
  • Médical : réalisation d’un patch de diffusion de médicaments dans le corps
  • Biotechnologies : réalisation d’un boite de pétri destinée à la culture de cellules

Mold4ProdE, projet européen, dont le but est de développer des moules intelligents clé en main plus efficients grâce à l’intégration de capteurs dans le moule permettant la collecte et le traitement de données.

Ce projet financé dans le Septième Programme Cadre de l’Union Européenne est mené par le PEP – Centre Technique de la Plasturgie et des Composites en collaboration avec de nombreux partenaires dont Compose.

SMCéco  est un projet financé de type FUI dont l’objectif est de développer une technologie SMC adaptée à des petites et moyennes séries et à des coûts de production avantageux.

Le SMCéco se différencie du SMC « traditionnel » par une température et pression de moulage nettement inférieures aux standards actuels : 5 bars et 100°C, au lieu des 100 bars et 150°C d’un SMC traditionnel. 

COMPOFAST – Composites Structuraux à Renforts Continus pour Automobile Grande Série

Afin de diminuer la quantité de CO2 émis par les véhicules, les alléger apparaît comme l’une des solutions les plus adaptées via l’utilisation de matériaux composites. Compofast, projet soutenu par l’Ademe et les pôles de compétitivité Plastipolis et Véhicules Du Futur, réunit 12 industriels et 6 partenaires académiques et de recherche dont le but est de développer :

  • de nouveaux matériaux et textiles de renforts
  • de nouvelles méthodes de simulation
  • de nouveaux procédés de réalisation des pièces composites

adaptés aux contraintes économiques et de cadence de production de l’industrie automobile grande série.

Ce projet de type FUI, se propose de développer des moules d'injection à hautes performances fabriqués par SLM (Selective Laser Melting) :

  • Développement de moules à haute conductivité thermique à base de cuivre renforcé de particules dures pour lui conférer une haute dureté et une haute résistance à la compression.
  • Développement de moules à haute résistance à l'usure abrasive et à la corrosion chimique à base de fer.

Ce projet a pour but de mettre à disposition de l'industrie du moule de nouveaux matériaux adaptés au procédé de mise en forme par fusion laser répondant pleinement aux attentes des moulistes.

Dans le cadre de l’IRT Jules Verne, l'objectif du projet Limeco, Liaison Metal Composites, est de développer, tester et valider des assemblages multi-matériaux structurels. Les matériaux considérés sont l’acier et les composites thermoplastiques.